Retard dans le versement de subventions de fonctionnement des écoles (interpellation jointe)

Interpellation jointe du 14-10-2014

  • Interpellation de Mme Françoise Bertieaux à Mme Joëlle Milquet, vice-présidente et ministre de l’Éducation, de la Culture et de l’Enfance, intitulée « Retard dans le versement des subventions de fonctionnement des écoles » (Article 76 du règlement)

 

  • Interpellation de Mme Véronique Bonni à Mme Joëlle Milquet, vice-présidente et ministre de l’Éducation, de la Culture et de l’Enfance, intitulée « Versement des subventions et dotations de fonctionnement » (Article 76 du règlement)

M. Laurent Henquet (MR). – Je partage pleinement les propos de Mme Bertieaux.
Les mois habituels de réalisation des travaux dans les écoles sont juillet et août. Pour une école de 2 000 élèves, le complément de septembre avoisine les 400 000 euros. De nombreux établissements ont donc contracté un emprunt équivalent à ce montant sans recevoir les sommes dues en septembre. La question est donc de savoir qui paiera les intérêts bancaires. En outre, si les écoles ne bénéfécient plus de la couverture de la Communauté française, les banques hésiteront à leur accorder un prêt.
Doit-on nourrir les mêmes craintes pour les subsides prévus en janvier 2015 ?