La revue trimestrielle « Vivre la Wallonie »

La revue trimestrielle « Vivre la Wallonie »

  • Question écrite du 30/03/2015
    • de HENQUET Laurent
    • à MAGNETTE Paul, Ministre-Président du Gouvernement wallon

    S’il est vrai que la publication de la revue « Vivre la Wallonie » permet une valorisation des initiatives régionales et du territoire wallon, en ayant également une visée didactique quant aux (nouvelles) compétences exercées par la Région wallonne, il n’en est pas moins vrai que le coût est considérable.

    Monsieur le Ministre-Président répondait, en effet, à M. Hervé Jamar, en septembre 2014, que le coût du trimestriel s’élevait à 83 000 euros.

    Peut-il préciser la partie de cette somme qui relève de la production, de l’impression et des coûts de distribution ?

  • Réponse du 22/04/2015
    • de MAGNETTE Paul

    En moyenne, le coût d’un numéro du magazine Vivre la Wallonie se répartit de la manière suivante :

    impression : 33 %
    mise en page : 7 %
    routage : 10 %
    frais postaux : 50 %

    Les montants des différents postes varient en fonction du nombre de pages, du coût du papier, du travail de mise en page ou de l’augmentation du nombre d’abonnés entre deux numéros.

    Dans le contexte de réduction des moyens budgétaires et eu égard aux principes de bonne gouvernance portés par le Gouvernement, l’Administration a mené une réflexion sur les coûts de ce magazine. Celle-ci s’est inscrite dans sa volonté de renforcer une communication multicanale (papier, internet, réseaux sociaux, tablette…) et de réduire les coûts de production et de diffusion de ses différents outils d’information.

    Ainsi, depuis le début de cette année, le magazine de communication interne n’est plus envoyé au domicile des agents du Service public de Wallonie, mais est diffusé en interne. De même, le rapport d’activités du SPW est uniquement téléchargeable via internet.

    Cela étant, dans un esprit d’universalité de l’accès au service public, afin de maintenir le lien entre le citoyen et son administration, compte tenu notamment qu’une importante partie du lectorat du magazine est âgée ou n’a pas accès aux nouvelles technologies de la communication, il est apparu nécessaire de maintenir une revue d’information généraliste sur les actions menées par la Wallonie, en format « papier ». C’est particulièrement vrai dans le cadre des changements institutionnels survenus en application de la sixième réforme de l’État.

    Toutefois plusieurs pistes sont actuellement suivies ou étudiées pour réduire le coût du magazine.

    Ainsi, dès le numéro de juin, son format sera revu afin d’en réduire le poids et, par conséquent, les frais postaux.

    Par ailleurs, les abonnés seront interrogés pour s’assurer de leur volonté d’encore recevoir le magazine. L’opération sera menée dans les numéros de juin et de septembre.

    Enfin, de nouvelles pistes de diffusion seront recherchées – comme de nouveaux lieux de distribution – afin de limiter les envois postaux.